Certains vétérinaires et propriétaires sont enclin à placer parmi les chiens âgés ceux qui atteignent sept ans. Il existe un point de vue différent et plus réel: notre compagnon vieillit dans le dernier tiers de sa vie.

Cette approche tient compte de la durée de vie qui varie en fonction de la race. A titre d'exemple, un caniche vit 15 ans et vieillit dès l'âge de 10 ans. Le vieillissement des races géantes, telles qu'un dogue danois ou un mastiff, commence à partir de 6 ans.

D'ailleurs, le processus du vieillissement reste individuel et se produit différemment même au sein d'une race à part. La nécessité de passer à une alimentation particulière se constate par le vétérinaire sur la base des analyses et examens.

Changements liés à l'âge

Des signes externes et troubles internes démontrent le vieillissement du chien:

  • Activité réduite
    La majorité des chiens âgés deviennent sédentaires et inclinés à rester couchés, ce qui induit des déficiences musculaires.
  • Tendance à l'obésité
    Ce problème fréquent chez nos amis vieillissants dérive de la manque des exercices physiques. Il devient important d'éviter le surpoids qui impacte les articulations et augmente des risques cardiovasculaires.
  • Amaigrissement
    Certains vieux chiens s'intéressent moins à la nourriture suite à la perte des dents, l’affaiblissement de l’odorat ou l’absence de l’appétit.
  • Mauvais fonctionnement de l'appareil digestif
    Un chien mature est sujet à des troubles gastro-intestinales, hépatiques, à des maladies de pancréas et des reins.
    Les enzymes digestives sécrétées sont insuffisantes pour la digestion et l'assimilation des aliments, ce qui provoque des diarrhées.
    Il existe cependant le problème de la constipation suite au métabolisme ralenti.
  • Dégradation du système immunitaire
    L'affaiblissement de la protection interne cause des maladies infectieuses.
  • Troubles et maladies articulaires (arthroses et arthrites)

Conseils généraux sur l’alimentation des chiens âgés

Afin de maintenir la santé de nos vieux compagnons, on introduit le régime suppléant à une carence en ferments, vitamines et micro-éléments. Il est important d’adopter une alimentation équilibrée, faible en calories (souvent la diminution des graisses sous-entendue), mais avec la quantité des protéines et lipides suffisante.

Des fibres alimentaires aident à lutter contre les constipations canines. Leur quantité dans la ration augmente à 3-5%.

Un vieux chien a besoin des compléments de vitamines et de minéraux, ainsi que des produits à base de chondroïtine. Un aliment complet fournit les éléments nécessaires, mais souvent ne suffit pas pour combler les besoins à 100%. La diversification des sources de matières protéiques enrichit l'apport en éléments nutritifs indispensables.

En cas des maladies rénales il faut bannir les aliments riches en phosphore et sodium.

La nourriture "Senior" se distingue-t-elle des autres types d'aliments?

Des formules élaborées par les fabricants manifestent les différences parfois considérables du fait que les prescriptions de la nutrition des chiens âgés ne sont pas établies.

Quand même, une grande partie d’aliments “Senior” en forme de croquettes ou boîtes humides ont des points communs suivants:

  1. Valeur énergétique sciemment réduite
  2. Taux protéique abaissé
  3. Apport en fibres augmenté
  4. Diminution de la teneur en phosphore et sodium
  5. Utilisation des compléments: acides gras Oméga 3, antioxydants, chondroïtine et glucosamine.

Calories

A l’âge avancée les animaux manquent d'activité physique et dépensent moins de lipides, dont les excédents non digérés sont toxiques pour les systèmes vasculaire et hépatique. C’est pour cette raison que le régime faible en calories sous-entend la réduction de la teneur en graisses.

En réalité, certains propriétaires se posent la question, comment nourrir le chien qui renonce à manger. Le régime à valeur énergétique réduite leur s'avère nuisible, car, par ailleurs, ils sont incapables de digérer et assimiler toute la nourriture reçue. Par suite, la ration pareille peut causer l’amagrissement et la manque des nutriments essentiels.

Dans le cas de surpoids, une portion moins grande et un peu d’exercices permettent de résoudre le problème.

Protéines

Les chiens âgés ont besoin des protéines de qualité aussi bien que les jeunes, même si les difficultés de digestion se manifestent. Ces nutriments, surtout d’origine animale, sont essentiels pour le fonctionnement des organes et du système immunitaire.

Si les reins du chien sont atteints par les maladies, c’est le cas de réduire la consommation des matières protéiques. Sans prescription médicale ne vous hâtez pas d’abaisser la teneur en protéines dans la nourriture.

Le poulet et les œufs figurent fréquemment dans des aliments complets. La composition peut aussi intégrer des protéines végétales bien assimilées par l’organisme. Un des ingrédients de qualité est le riz brun fermenté. Il ne produit pas de réaction allergique, sert d’autant d'une source des fibres alimentaires qui aident à prévenir la diarrhée.

Fibres

C’est bien connu que les fibres alimentaires luttent efficacement contre la constipation. Cependant tous les animaux ne sont pas obligatoirement constipés et du coup n’ont pas besoin des fibres supplémentaires. Celles-ci en surplus agissent à l’inverse et gênent l’absorption des nutriments.

Généralement, des légumes facilement digérés et bénéfiques, comme la citrouille, servent de la source des fibres.
Un composant fréquent des croquettes économiques est la pulpe de betterave dont la teneur peut être élevée dans “Senior”.

Les probiotiques présentent une bonne solution du problème de constipation. Enrichissez le repas habituel au lieu d’acheter des croquettes adaptées.

Compléments

Des vitamines, ferments, acides gras sont insérés dans les aliments fabriqués. Le pourcentage des chondroprotecteurs (chondroïtine et de glucosamine) augmente de 2 à 4 fois à comparer avec des aliments adultes.

Ce sont des composants du cartilage qui protègent les articulations contre la détérioration, toutes sortes des "craquements et grincements". Autrement dit: chondroïtine et glucosamine lubrifient nos articulations pour éviter la friction.

Il faut cependant se rendre compte du fait que les croquettes sont produites à chaud, ce qui détruit des acides gras. Et la quantité des compléments est généralement inférieure aux besoins.

Quand faut-il changer d'alimentation?

Les besoins particuliers du chien sont primordiaux lorsque l'on choisit l'alimentation. Ne renoncez pas brusquement à votre nourriture habituelle si l'examen médical témoigne de la bonne santé et le vieillessement ne se manifeste pas. La plupart des aliments industriels "Senior" apportent moins de calories et de protéines, cela ne convient pas à tous les animaux âgés.